Entretien avec Philippe Robardey, président de la CCI de Toulouse

 

Vous venez d’être élu Président de la CCI de Toulouse pour un mandat qui court jusqu’en 2021. Dans un contexte économique qui demeure compliqué, quelle est votre vision du rôle des CCI ?

Les CCI sont le partenaire naturel des entreprises et des territoires en matière de développement économique. Elles ne sont pas « hors sol » et évoluent dans le même biotope. A ce titre, elles aussi sont amenées à s’adapter à un environnement qui s’est durci. L’argent public fléché pour nos CCI se raréfie et tout le monde doit faire preuve d’agilité et d’intelligence. Ce qui compte, c’est de nous concentrer sur notre mission. Cela nous oblige à nous réinventer, comme nous le faisons chaque jour dans nos entreprises. Les Chambres de Commerce et d’Industrie ont, en effet, la particularité d’être un établissement public piloté par des entrepreneurs. Si ceux-ci se comportent comme dans leurs entreprises, il y a lieu d’être optimiste sur notre capacité à trouver des solutions. Voici pour le contexte. Concernant le rôle des CCI, il n’a probablement jamais été aussi important au sens où l’entreprise et ses dirigeants doivent impérativement être représentés pour faire entendre leur voix dans les arbitrages politiques rendus dans le champ de l’économie territoriale. Cela passe par une CCI de Toulouse plus que jamais à l’écoute des 53 000 entreprises du département.
 
Quelles seront les grandes lignes de votre action ?

Notre nouvelle équipe porte un projet ambitieux que nous allons décliner sur notre belle métropole toulousaine et sur l’ensemble des bassins de vie de la Haute-Garonne. Pour nous, les défis sont nombreux : en priorité, il faut assurer la pérennité des entreprises, les accompagner dans leurs transformations et développer leur business… Pour y parvenir, nous voulons nous centrer sur notre cœur de métier : l’accompagnement de proximité des entreprises, avec l’ambition, je le répète, de nous réinventer pour mieux servir les entreprises. Nous allons renforcer notre logique « customer oriented » en nous plaçant du côté utilisateurs, c'est-à-dire du côté des entreprises qui poussent la porte de la Chambre de commerce. Objectif, mieux répondre à leurs attentes et à leurs besoins. Nous allons également ouvrir encore plus largement la maison des entreprises afin de mieux faire connaître ce que peut apporter la CCI.
 
Le chef d’entreprise que vous êtes est engagé de longue date dans la représentation entrepreneuriale. Ce mandat s’inscrit-il dans une vraie continuité ?

Tout à fait. J’y ai consacré beaucoup de temps et d’énergie depuis trente ans. J’y ai aussi beaucoup appris et pris beaucoup de plaisir. J’ai été président du Centre des jeunes dirigeants 31 (CJD) de 1982 à 1992 avant d’assurer la présidence du Medef Haute-Garonne en 2008. Je suis, ensuite, devenu président du Medef Midi-Pyrénées puis désormais coprésident du Medef Occitanie. Depuis janvier 2015, je suis membre du Conseil Exécutif et du Bureau National du Medef. Je suis enthousiasmé par le mandat qui m’a été confié et par la perspective de co-construire l’avenir avec une Assemblée d’élus renouvelée à plus de 50%, comptant 45% de femmes et dont la moyenne d’âge n’a jamais été aussi basse.

Plus d'information et composition du bureau dans Les structures élus

PARTAGER :

Une question ?

Une question, ayez le réflexe cci 05.61.33.65.00


Agenda

Atelier Responsabilité Sociétale des Entreprises

20 Octobre 2017 - Palais consulaire - CCI de Toulouse

Rencontre de l'Industrie

24 Octobre 2017 - SIANE, Parc des Expositions, Rond-Point Michel Bénech, 31400 TOULOUSE

SIANE 2017

Du 24 Octobre 2017 au 26 Octobre 2017 - Parc des Expositions de Toulouse

VOIR TOUS LES ÉVÉNEMENTS

Le magazine