Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des 80 000 entreprises du Département
0

Jean-François Deprat, La Mécanique

Jean-François Deprat a bénéficié d'un accompagnement sur-mesure pour trouver les financements les plus adaptés à son entreprise en difficultés.
Jean-François Deprat - La Mécanique
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 1 février 2022

© Crédit photo : DR

 

Le point de vue du dirigeant

 

Jean-François Deprat a repris l’entreprise La Mécanique en 2017. Basée à Portet-sur-Garonne, l’entreprise fabrique des pièces de second œuvre pour le BTP et réalise également à façon des pièces pour l’aéronautique ou l’automobile.

 

Aux difficultés liées à un passif d’image auprès de l’essentiel des clients de l’entreprise, peu à peu réglées par le dialogue et la confiance, a succédé la crise Covid.

 

« Bien que saine et avec un potentiel important, l’entreprise était en décroissance continue depuis 10 ans notamment en raison de la dégradation de la relation clients et de la perte de confiance de ceux-ci. Notre chiffre d’affaires a été divisé par trois lors du premier confinement et cela a précipité l’entreprise dans les vraies difficultés. Les banques ne nous ont pas suivis et nous avons alors souhaité nous tourner vers la Région pour bénéficier de ses dispositifs d’aide.

 

Nous avions, avant la crise, déjà contacté le Service entreprises en difficultés et nous sommes à nouveau rapprochés d’eux pour être accompagnés dans le montage de notre dossier de demande d’aide à la Région. Tout cela a été mené rapidement et a abouti, ce qui nous a permis de faire face et de passer ce cap compliqué » explique Jean-François Deprat.

 

La situation est aujourd’hui rétablie, comme le dialogue avec les clients historiques de l’entreprise, ce qui lui permet de redévelopper l’activité avec ceux-ci. Combiné au travail de prospection mené par ailleurs, cela a donné un très bon 1er semestre 2021 (50% croissance).

 

Nous avons réellement apprécié l’engagement des conseillers CCI, des gens très concernés par nos problématiques, à l’écoute, impliqués, et ayant vraiment envie de nous aider. Leur questionnement pour monter notre Dossier nous a conduit à reconsidérer certaines choses, à poser autrement certaines problématiques, à nous interroger… Merci à eux !